Chris Mühlebach, danseuse

Danseuse, pédagogue et chorégraphe.

Ayant suivi une formation en éducation physique et sportive elle allie à travers la danse libre connaissances du corps et sensibilité artistique. Sa rencontre avec Malkovsky en 1962 ainsi que l’enseignement suivi avec Annie Garby au Creps à Dijon l’amène a participer à la création de l’Association de Danse Libre de Dijon en 1963, en vue d’animer stages et spectacles.

En 1967 elle va vivre à Paris ce qui lui permet d’approfondir sa connaissance de la danse libre en travaillant chaque jour avec Malkovsky et en étudiant plus précisément l’anatomie et la physiologie du mouvement.

Parallèlement elle donne des cours de pédagogie de la danse libre à deux groupes d’institutrices d’école maternelle et des cours de danse libre dans deux écoles primaires de Paris et de Sarcelles (95). Pendant les vacances scolaires d’été elle participe au stage organisé par l’ADL.

Les années suivantes elle abandonne progressivement les cours pour adultes pour se consacrer entièrement au cours pour enfants et adolescents , puis elle crée une compagnie de danse pour les enfants et adolescents de Paris et Sarcelles :“la Compagnie des Oursons” pour laquelle elle crée chaque année de nombreuses chorégraphies (Orfeu Negro, West Side Story etc.) qui quatre fois par an donneront naissance à un spectacle à Paris – notamment au Théatre de la Plaine (Paris 15ème ) – et à Sarcelles.

Plus tard elle donnera également des cours de danse libre sur patins à roulettes en partenariat avec les “ateliers bleus” de la ville de Paris .

En 1994 elle reprend contact avec Annie Garby et participe avec l’ADL à l’hommage à Isadora Duncan à Gand (Belgique) après quoi elle propose au groupe de Dijon un travail de préparation au spectacle.

« C’est l’émotion esthétique ressentie au spectacle de la Danse Libre qui m’a amenée à désirer pratiquer cette forme de danse »

Elle organise plusieurs spectaclesdans le cadre de l’ADL prenant en charge la formation des danseurs et danseuses et les choix de mises en scène. Elle coordonne par ailleurs la mise en œuvre de supports de transmission de la danse filmés avec la réalisation de trois DVDs « Etudes ». Toujours chorégraphe elle crée pour des adolescents et adultes une danse sur une musique de Borodine, Le Prince Igor.

Très sollicitée pour la précision de la transmission du répertoire de Malkovsky, elle anime des stages organisés par l’ADL et est invitée par des associations en France et en Espagne. Ces stages rassemblent la plupart du temps un public très important mais Chris Muhlebach encourage aussi le travail plus personnel dans des petits groupes afin de favoriser des retours individuels. Lors des stages elle est souvent accompagnée au piano par Pierre Paul Laeuffer puis par Sylvie Jolibois et Alexandre Bodak.

Par l’enseignement de la danse libre elle entend:

. donner à voir, à ressentir, à s’émouvoir,

. permettre à l’élève de s’exprimer et de développer la confiance en lui-même.

Elle coordonne aussi un stage «animation» afin d’encourager les échanges de savoir entre professeur-es et participer à la professionnalisation de l’enseignement de la danse libre.

One thought on “Chris Mühlebach, danseuse”

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google photo

You are commenting using your Google account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s